Le Blog sida Éclairages sur la séropositivité et l’épidémie de sida

« Avec le VIH, j’ai un peu baissé ma garde » (1)

16 octobre 2012 par Alain |

Giancarlo est marié avec une femme, bisexuel, et père d’une petite fille. Lorsqu’il apprend sa séropositivité, les interrogations se bousculent. Il raconte son histoire, entre coups durs et espoir.

***

J’ai 34 ans. J’ai appris ma séropositivité il y a quelques semaines, un vendredi 13 (heureusement que je ne suis pas superstitieux). Je suis marié, à une femme merveilleuse, et nous avons une petite fille tout aussi merveilleuse qui a maintenant presque un an.

Ma contamination remonte à quelques mois, je ne sais pas combien exactement, mais moins d’un an.

Je suis bisexuel, et depuis 10 ans j’ai régulièrement des relations d’ordre essentiellement sexuel avec des hommes, en parallèle à mon couple, donc. Ma femme l’a su un peu avant la naissance de notre fille. Coup dur pour elle, naturellement, mais on s’aime très fort, et on attendait ce bébé. Alors, elle ne m’a pas quitté, pour l’instant.

L’histoire aurait pu s’arrêter à peu près là. Et puis la vie vous joue d’autres tours, quand on la provoque un peu trop.

L’immense majorité de mes rapports homosexuels étaient protégés (mis à part les fellations). Et puis, il y a quelques mois, j’ai un peu baissé ma garde. Plusieurs fois j’ai eu des rapports un peu plus risqués. Pas grand chose, je pensais, car certains sites disent que les probabilités d’être contaminé lors de tels actes sont minimes voire inexistants. J’ai cru ces sites.

Et puis, j’ai dû avoir un peu de malchance, tomber sur un mec en primo-infection avec une charge virale démentielle. Je sais pas – pas encore, en tout cas, je le saurai peut-être un jour.

Ce que je sais, c’est qu’au bout du compte j’en suis l’unique responsable, même si j’ai du ressentiment envers certains sites auxquels je n’aurais pas dû faire confiance.

Je dois passer pour un beau salaud. Je dis aimer ma femme, et je la trompe et l’expose à des risques indirectement. Je n’ai pas grand chose à dire pour ma défense.

Il faudra que j’arrive à comprendre comment j’ai pu me mettre en situation de me faire « plomber » juste à ce moment de ma vie. Un mécanisme inconscient aurait-il pu guider ma lente dérive vers une prise de risque toujours plus grande ? Une pulsion de mort, qui aurait profité de mon incapacité à contrôler mes pulsions sexuelles (ou de mon refus de les contrôler) ? Bref, je cherche peut-être des explications là où il n’y en a pas.

Giancarlo

Pour connaître la suite, rendez-vous sur ce blog la semaine prochaine.

Crédit photo : © SIS Association

APPEL A TEMOIGNAGES

L’objectif du Blog Sida est de fournir des éclairages sur l’épidémie de sida. Séropositif-ve-s, parlez de votre vie avec le VIH : l’annonce, les traitements, la prise en charge, la sexualité… Séronégatif-ve-s, racontez votre rapport à la prévention, au préservatif, votre expérience d’un test de dépistage. Proposez vos textes à temoigner@sida-info-service.org

Tout texte hors sujet, agressif, grossier, incitant à la haine raciale et à la discrimination, la diffamation, portant atteinte à l’honneur d’une personne, toute allusion sexiste, homophobe ou raciste, tout comme les messages publicitaires, sera écarté sans appel.

  1. 4 réponses à l'article “« Avec le VIH, j’ai un peu baissé ma garde » (1)”

  2. Par tresor le 17 octobre 2012

    tu es courageux

  3. Par Riri34 le 2 novembre 2012

    Bonsoir , quel tristesse cette épisode , tromper son partenaire est une chose, mais ne pas se protéger en est une autre comment en 2012, vous ne connaissez pas les mode transmision du hiv, surtout si vous avez une sexualités très active , les rapport anal , vaginal, bucal, échange de seringue , fellation insertive voilà comme ont l attrape !!! Je ne te juge pas car je n est pas l intention ni la penser mais des vie son gâcher par ce virus qui d autant plus pourrait être éviter !! Seul moyen , seul traitement –PRÉSERVATIF

  4. Par dfe d le 27 mai 2014

    je pensais aussi que le cuni on ne pouvait pas attraper le vih comme ca

  5. Par Alain le 28 mai 2014

    Bonjour dfe d. Pour obtenir des réponses à vos questions sur le VIH/sida, contactez Sida Info Service au 0 800 840 800 ou par LiveChat en cliquant ici http://livechat.groupesis.eu/client/index/sis/1/1

Ecrire un commentaire