Le Blog sida Éclairages sur la séropositivité et l’épidémie de sida

Expériences extraconjugales

17 octobre 2011 par laurent |

 

 Fabien, 40 ans, séronégatif, développe des symptômes alarmants après ses rapports sexuels hors couple, indépendamment de la réalité des risques auxquels il s’expose ou non. Conscient de l’impact de son psychisme sur les réactions de son corps, il évoque la stratégie qu’il a mise au point pour mieux traverser ces situations difficiles.

***

Je suis un homme hétéro d’une quarantaine d’années, de statut séronégatif. J’ai toujours eu une vie sexuelle « riche ».

J’ai connu des risques dans le passé : pénétrations vaginales et anales avec des inconnues dont le statut sérologique m’était inconnu. Je précise que cela s’est fait à chaque fois lors des préliminaires et que dans l’excitation, c’est la fille qui est passée à l’acte ! Moi, stupide, je me suis dit : « C’est fait, allons jusqu’au bout ! ».
 
Malgré cela, je n’avais pas plus d’interrogations que ça sur ma sérologie… jusqu’au jour où d’un seul coup, je me suis senti très, très fatigué, en 2005. Et là, mes expériences me sont remontées en pleine figure ! Bilan sanguin complet : RAS, juste un gros coup de fatigue.
 
Depuis, je me suis remarié mais mes démons me rattrapent, et j’ai de nouveau quelques expériences extraconjugales. Évidemment, je fais beaucoup plus attention qu’avant et je ne tolère aucun écart avec le préservatif. En revanche, je me laisse volontiers pratiquer la fellation nature. Par prudence, je refuse toute relation avec une fille qui accepte l’éjaculation en bouche.
 
Un été, je tombe malade : fièvre, éruption, fatigue ! Et là, j’entre en délire : c’est une primo VIH !!! Malgré le préservatif pour les pénétrations, je pense que les préliminaires, le fait de se raser, de se faire sucer par une fille en solo, peuvent m’avoir contaminé. Je trouve des réponses claires sur la ligne téléphonique et le forum de SIS : zéro risque. Effectivement, test quelque temps plus tard, négatif.
 
En décembre 2010, j’ai un rendez-vous avec des escorts. Tout est protégé, y compris les fellations, cela me va bien ! Sauf qu’après une longue pénétration, au retrait il ne reste qu’un anneau de latex à la base de ma verge : préso explosé !!! Première fois de ma vie que cela m’arrive.

J’entre dans une situation de vrai risque. On est d’accord avec l’escort pour faire un test sans délai. Je ne pense pas au TPE (ndlr : traitement post-exposition). Je pense plus à ma situation, à mes bêtises, à ma culpabilité… Et forcément, je développe des symptômes de primo-infection !!! L’escort tarde à faire le test et tout cela tourne dans ma tête. 6 semaines plus tard, test négatif.
 
Depuis, j’ai calmé le jeu : une seule relation, avec uniquement fellation. Mais j’ai encore développé des symptômes, « bidon » car depuis, bilan total négatif (hépatites, IST, etc.).
 
La morale de tout ça ? SIS et le forum sont une source d’informations plus que fiables, un soutien fort. Retenir la leçon : la culpabilité ou la peur autour d’un risque ou non-risque font que des symptômes peuvent se développer. On somatise ! Je me suis cru infecté dans des situations de non-risque et lors d’un vrai risque, SIS m’a apporté réponses et soutien. Merci à toute l’équipe et aux intervenants du forum !

Fabien

Crédit photo : © Tous droits réservés

APPEL A TEMOIGNAGES

L’objectif du Blog Sida est de fournir des éclairages sur l’épidémie de sida. Séropositif-ve-s, parlez de votre vie avec le VIH : l’annonce, les traitements, la prise en charge, la sexualité… Séronégatif-ve-s, racontez votre rapport à la prévention, au préservatif, votre expérience d’un test de dépistage. Proposez vos textes à temoigner@sida-info-service.org

Tout texte hors sujet, agressif, grossier, incitant à la haine raciale et à la discrimination, la diffamation, portant atteinte à l’honneur d’une personne, toute allusion sexiste, homophobe ou raciste, tout comme les messages publicitaires, sera écarté sans appel.

  1. 4 réponses à l'article “Expériences extraconjugales”

  2. Par Peur le 31 octobre 2011

    Bonjour à toi Fabien,

    Ton témoignage me rassure, m’apaise.
    Dans le cadre d’une relation extra, une personne m’a fait une fellation. Depuis, c’est le cercle infernal: symptômes comme mal de gorge, ganglions, douleurs aux aisselles…

    Ton message me redonne espoir et j’espère un jour pouvoir faire un jour le test et qu’il revienne négatif mais pour le moment je suis certain d’avoir le VIH!

    Merci

    Peureux

  3. Par Carole le 7 novembre 2011

    Peur: vous devriez être davantage effrayé par les conséquences d’une découverte tardive, plutôt que de faire un test…

    Fabien: vous êtes visiblement rongé par la culpabilité, qui génère des symptômes persistants, et vous fait penser au sida comme s’il s’agissait de la punition divine.
    Protégez vous, et surtout respectez votre femme, car vous avez pris de gros risques par le passé qui l’engageaient indirectement … Bonne continuation

  4. Par jean-Marc le 23 mai 2012

    Bonjour
    Je suis un peu comme Fabien,j’ai eu une relation extra conjugal avec un couple BI et avec préservatif donc Ok pour ne pas prendre de risque.Malgré cela je culpabilise comme le dit Carole et je m’imagine des symptones.pas facil à evacuer et je suis presque prés à faire le teste pour me ressurer.le fait d’avoir trompé ma Femme se transforme en peur d’etre decouvert par le sida et de remettre toute sa vie de couple en cause le besoin de se rasurer et tres important et je vais appeller SIS
    merci à toutes et tous pour les témopignages

  5. Par Tatiana le 7 juin 2012

    Témoignage édifiant,vécu quotidien de plusieurs personnes, comme quoi il y’a souvent plus de peur que de mal. Mais attention, quand nous sommes en couple,pensons à l’autre et évitons des risques qui pourraient engager l’autre qui pourtant est tranquille… Sinon un jour il y aura plus de mal que de peur!!! soyons prudents et protégeons nos familles, nos enfants et futurs enfants ont besoin de nous!

Ecrire un commentaire