Le Blog sida Éclairages sur la séropositivité et l’épidémie de sida

C’est comme si le ciel me tombait sur la tête

4 avril 2011 par Alain |


Alain, devenu séropositif à la fin de l’année dernière, témoigne de son incompréhension sur Le Blog Sida.

***

Noël 2010. J’ai embrassé mon chien en pleurant, il a gémi aussi et pour la première fois, je l’ai entendu pousser un hurlement lugubre et puis il est parti, lui qui d’habitude reste à côté de moi.

Ce soir là, le soleil n’a pas la même couleur que d’habitude, il est comme celui d’une autre planète. Les couleurs des collines et des vallées ne sont plus les mêmes. J’appartiens à un autre univers, l’ancien est de l’autre côté d’une rivière infranchissable.

C’est comme si le ciel me tombait sur la tête car je pensais être en sécurité en ne faisant jamais de sodo ni en actif ni en passif. Mes plans se limitaient à des fellations. Juste quelques rencontres furtives derrière le parc dans ma province perdue. Une fois, un mec m’a « craché » dans la bouche : une fois seulement, est ce que ça peut être ça ? Pour moi la réponse est sans importance maintenant…

J’ai eu droit à un comité d’accueil lorsque je suis revenu au centre de dépistage pour chercher les résultats. La jeune infirmière avait laissé la place à une blouse blanche.

Trois mois plus tard, la charge virale est devenue indétectable et les CD4 ont doublé (près de 600 maintenant). Physiquement, ça va, mais dans la tête toujours cette impression d’immense gâchis, de traversée sans retour.

Quand je ne peux plus retenir mes larmes, je me cache dans les toilettes.

Il paraît qu’il ne faut pas sucer sans capote, il paraît qu’il ne faut pas laisser une goutte de sperme s’échapper dans une bouche… Il paraît que je suis séropo.

Alain (dans la France profonde)

Crédit photo : © Tous droits réservés

APPEL A TEMOIGNAGES

L’objectif du Blog Sida est de fournir des éclairages sur l’épidémie de sida. Séropositif-ve-s, parlez de votre vie avec le VIH : l’annonce, les traitements, la prise en charge, la sexualité… Séronégatif-ve-s, racontez votre rapport à la prévention, au préservatif, votre expérience d’un test de dépistage. Proposez vos textes à temoigner@sida-info-service.org

Tout texte hors sujet, agressif, grossier, incitant à la haine raciale et à la discrimination, la diffamation, portant atteinte à l’honneur d’une personne, toute allusion sexiste, homophobe ou raciste, tout comme les messages publicitaires, sera écarté sans appel.

  1. 4 réponses à l'article “C’est comme si le ciel me tombait sur la tête”

  2. Par Eric le 10 avril 2011

    Bonjour Alain,
    on a tous le meme parcours au bout du compte. Et c’est vrai qu’importe la maniére dont cela est arrivé, on est c’est tout.Les fellations c’est pas sans danger j’en sais quelque choses. Tu as de la chance d’avoir une charge virale indetectable et des CD4 qui repassent à ce niveau aussi vite.
    Bon courage,Eric

  3. Par Liu le 3 mai 2011

    Bonjour Alain ,
    Je suis passe par ce stade aussi et je n’y croyais pas du tout ! Mais on doit surmonter tout cela ensemble en faisant beaucoup et beaucoup plus attention à ce qu’on fait ! On ne meurt plus du SIDA , seulement si tu tiens a avoir une vie saine ( te protéger sexuellement , nourriture pas trop grasse mais beaucoup de fibre , pas de tabac , pas d’alcool , faire du sport etc… ). Si ça peut t’aider a aller bien dans ta tête , fais de l’ humanité , aider des gens malades , en difficulté , les orphelins , etc…. Et tu te trouveras une raison de survivre et surmonter tes peurs !
    Amicalements
    Quangliu

  4. Par mira le 11 juillet 2012

    salut Alain , au départ j’ai eu du mal comme tous le monde je pense mais aujourd’hui je vie ma vie sans me préoccupée de la maladie je ne la laisserai pas prendre le dessus
    alors vie

  5. Par alain le 13 juillet 2012

    Merci pour vos messages de soutien
    mais vois tu mira meme presque deux ans plus tard c toujours impossible à avaler!
    tas mis combien de temps pour surmonter?

Ecrire un commentaire