Le Blog sida Éclairages sur la séropositivité et l’épidémie de sida

Sida : trop d’idées reçues persistent…

18 janvier 2010 par Alain |

reportage vih sida_diapo016_virginie de galzain3

Dans un précédent post, Le Blog Sida vous parlait de Virginie de Galzain, journaliste et photographe,  à l’initiative d’un reportage photos au sein du service Immunologie de l’HEPG de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) auprès des personnes séropositives et aux côtés du personnel médical.  Dans une interview accordée à Sida Info Service, Virginie de Galzain explique les raisons qui l’ont conduite à s’intéresser au VIH/sida et à imaginer ce reportage.

Extraits :

SIS : Pourquoi vous-êtes vous intéressée au VIH/sida en France comme sujet de reportage ?

Virginie de Galzain (VG) : Dans mon travail et en général, je m’interroge beaucoup sur la notion du “vivre ensemble” et des conditions de vie dans une société encore génératrice d’inégalités au niveau, social, sanitaire, éducatif, professionnel et donc humain. Trente ans après son apparition, beaucoup méconnaissent la situation du VIH/sida dans le monde et en France ; le fait qu’on n’en guérit pas ; la façon dont le virus se transmet, est soigné, est vécu par les personnes séropositives ; et par les membres du corps médical. Trop d’idées reçues persistent et alimentent l’exclusion et la discrimination : c’est révoltant.

J’ai aussi été amenée à écrire des papiers sur ce sujet, notamment à l’attention des publics jeunes et migrants. Petit à petit, j’ai eu le sentiment de tourner en rond avec les mots. L’image m’est apparue comme un moyen plus sensible pour toucher, interpeller.

Par le biais des photographies et d’extraits de témoignages, j’espère induire une proximité. Je voudrais réussir à faire comprendre que, au-delà des statistiques, des campagnes trop ponctuelles et des événementiels (Journée mondiale, Sidaction…), l’épidémie existe tous les jours en France en 2010, et qu’il est nécessaire d’être conscient des difficultés sanitaires et relationnelles qu’elle génère parallèlement au formidable espoir dû aux évolutions médicales – auxquelles tout le monde n’a pas accès.

La suite sur le site de Sida Info Service

Crédit photo © Virginie de Galzain

Ecrire un commentaire