Le Blog sida Éclairages sur la séropositivité et l’épidémie de sida

ICASA 2008 : Gays africains et VIH

4 décembre 2008 par Alain |

Beaucoup de pays africains éprouvent des difficultés pour aborder la question de l’homosexualité. De nombreux Etats pénalisent ces pratiques allant parfois jusqu’à condamner à mort les homosexuels. Dans ce contexte, il est difficile pour les associations de lutte contre le sida d’intervenir auprès de ces publics particulièrement vulnérables.

A Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, l’association African Solidarité (AAS) a monté le projet « Petit Village » afin de sensibiliser au VIH les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH). Ce projet repose sur trois approches. La première consiste à distribuer dans les boites de nuit des affichettes sur lesquelles figure le numéro de téléphone de l’AAS. La deuxième passe par le réseau Internet afin de diffuser des messages de prévention. La troisième repose sur des sessions de formations permettant de discuter de l’utilisation du gel et du préservatif. Depuis le début de cette opération, une cinquantaine de HSH ont été rencontrés. A terme, le projet « Petit Village » sera étendu à d’autres villes du pays.

Au Maroc, l’Association marocaine de solidarité et de développement (AMSED) et l’Association de Lutte Contre le Sida (ALCS) ont formé des éducateurs « pairs » pour mener un travail de sensibilisation auprès des homosexuels masculins. La confiance ainsi créée a permis de faciliter l’orientation des HSH vers des services de santé et d’écoute. En 2009, les deux associations comptent accentuer la pression sur l’Etat pour obtenir l’adoption d’une loi protégeant les populations vulnérables dont les homosexuels.

Enfin le Sénégal a mené deux enquêtes à trois ans d’intervalle. En 2004, la première enquête a démontré que la prévalence VIH était de 21, 5 % chez les HSH et que les comportements à risque étaient très importants. Par ailleurs, 9 HSH sur 10 affirmaient avoir également des rapports sexuels avec des femmes. En 2007, à l’issue de plusieurs campagnes de sensibilisation, la nouvelle enquête a permis de constater que l’utilisation du préservatif avait fortement augmenté.

Pour en savoir plus sur les actions menées en Afrique auprès des homosexuels masculins, écoutez l’interview de Georges, membre de l’association Africagay : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Le site d’Africagay

  1. Une réponse à l'article “ICASA 2008 : Gays africains et VIH”

  2. Par Aw le 2 septembre 2009

    Juste un bon soir à tous les homos afrcains.

    Alhassana Aw
    aw_al_hassana@hotmail.com

Ecrire un commentaire