Le Blog sida Éclairages sur la séropositivité et l’épidémie de sida

Arts et Sida (3/5)

22 août 2008 par Alain |

L’Amour existe encore

Depuis 25 ans, de nombreux artistes se sont emparés du thème du sida : écrivains, cinéastes, chanteurs… Pour le Blog Sida, Mikolaj, jeune séropositif, commente 5 chansons qui l’ont particulièrement touché. Aujourd’hui, L’Amour existe encore, interprétée par Céline Dion. (3/5)

Céline Dion. On a tant dit sur elle, chanteuse aux 6 octaves, aux 200 millions d’albums, un show spectaculaire pendant 5 ans à Las Vegas ou encore sa tournée mondiale Taking Chances Tour. Mais savez-vous qu’avant de devenir la grande dame de la chanson que nous connaissons, les critiques non pas toujours été de bon augure pour elle. Elle fit même scandale et savez-vous pourquoi ? Non ?! Je vais vous raconter cela.

1990. Céline est une star au Canada et commence à le devenir dans le monde en se lançant sur le marché américain. Mais voilà que la France la boude. Pour remédier à cela, elle conçoit un album francophone explosif à plus d’un titre. Cet album se nomme Des mots qui sonnent. Il la propulsera au sommet deux ans après sa sortie avec la chanson Ziggy.

La chanson qui nous intéresse n’est pas celle-ci mais une autre qui s’intitule L’Amour existe encore. Nous sommes le 14 octobre 1991. La chanson sort au Canada et les critiques sont très dures. Pourquoi ? Parce que dans cette chanson, Céline Dion parle d’un sujet très grave pour l’époque : le sida. Oui, vous avez bien lu. Dans cette chanson, elle parle de cette maladie, de notre maladie. 

En voici l’extrait précis :

Pour t’aimer une fois pour toutes
Pour t’aimer coûte que coûte
Malgré ce mal qui court
Et met l’amour à mort

Et oui. Peut-être que pour nous, en 2008, ces mots paraissent inoffensifs, anodins voire ridicules. Mais en 1991, et vu la carrure de l’interprète, cela a pris un sens réel. Elle fut à cette époque une des très rares grandes voix à accepter d’interpréter cette chanson. Les médias le lui ont beaucoup reproché et la chanson fut peu diffusée par peur de choquer les âmes sensibles. A cause de ces « bien penseurs » qui favorisèrent le boycott, cette interprétation ne devint jamais un succès. Céline Dion eut cependant l’honneur, le courage de parler du sida, ce qui mérite le respect.

Photo : Tous droits réservés

  1. 5 réponses à l'article “Arts et Sida (3/5)”

  2. Par wendoo le 22 août 2008

    Je trouve la photo très belle, peut etre plus que la chanson.

  3. Par wendoo le 22 août 2008

    ps : peut etre que si C.D resortait cette chanson maintenant, elle ne serait pas censurée …

  4. Par mikolaj le 3 septembre 2008

    tu as raison la preuve est que c’est la seul chanson de son ancien repêrtoire a voir survecu et à avoir pris une place particulière lors de sa dernière toournèe joli coup de nez non lol

  5. Par felinou le 6 octobre 2008

    Céline n’a pas et n’aura jamais 6 octaves.
    ca note la plus aigue est un C6
    elle couvre 12 notes 2,5/ 3 octaves
    B2
    C3
    A5 B5 Bb5 C5 D5 E5 Eb5 F5 G5
    C6
    Mariah Carey et Christina Aguilera couvre 40 notes et monte a 7 octaves, elle on 4 a 5 octaves de moyenne.

  6. Par Pierre de Montréal le 28 mai 2009

    Désolé, mais cette chanson a été dès sa sortie un immense succès au Québec… et l’est encore.

    Je me demande bien où vous avez pris vos infos.

    Sans rancunes, et bonne chance

Ecrire un commentaire