Le Blog sida Éclairages sur la séropositivité et l’épidémie de sida

Echantillons trop faibles

31 janvier 2008 par Alain |

A son tour le Conseil National du Sida (CNS) réagit aux propos de la Commission fédérale suisse pour les problèmes liés au sida qui, dans une communication destinée aux médecins, publiée hier dans le Bulletin des médecins suisses, affirme que les personnes séropositives au VIH sous traitement antirétroviral, dans certaines conditions garantes de l’efficacité du traitement, ne sont pas susceptibles de transmettre le virus par voie sexuelle.

Le CNS estime que les données permettant d’extrapoler la réduction du risque d’un niveau collectif à des situations individuelles restent trop préliminaires pour permettre des recommandations individuelles. Les échantillons sont trop faibles, poursuit-il, pour exclure un risque de manière suffisamment fiable. Il apparaît donc prématuré à ce jour d’établir sur les données existantes des recommandations individuelles, qui doivent continuer à promouvoir les méthodes de prévention éprouvées, notamment l’usage du préservatif.

Pour autant, précise le CNS, l’hypothèse qu’un traitement efficace puisse abolir la transmission ne peut être écartée. Par conséquent, de nouvelles recherches doivent venir compléter les données existantes.

Le Conseil national du sida a donc décidé de réunir une commission de travail qui s’attachera à partir des données existantes à en dégager les implications éthiques, politiques et sociales.

Ecrire un commentaire